Célébrations et rituelsHindouismepatrimoine culturel immatériel trans-localTamoul

Pourquoi les hindouistes cassent la noix de coco à la Chapelle, Paris?

Le quartier indien de la Chapelle dans le 18e arrondissement de Paris est un lieu de vie et de rassemblement des communautés tamoule et sri-lankaise ( Sud de l’Inde et Nord Sri-Lanka). La Fête de Ganesh, qui se tient à la fin de l’été, est probablement le moment le plus important pour les hindouistes de ces communautés culturelles.

Lors de cette célébration on peut assister au rituel de la noix de coco, qui symbolise l’une des pensées de base de l’hindouisme. Bernard Dinh, rédacteur de la fiche ethnographique de la Fête de Ganesh, nous explique pourquoi les hindouistes cassent la noix de coco :

« La noix de coco constitue un élément symbolique déterminant dans l’hindouisme. Sa coquille symbolise l’illusion du monde, sa chair, le karma individuel et son jus qui, une fois libéré de sa coquille tombe sur la chaussée, symbolise l’ego humain. Ainsi, le fidèle en cassant la noix de coco, se libère de son ego, brise l’illusion du monde quand il offre son cœur à Ganesh. Selon une autre interprétation, la coquille qui constitue la partie dure de la noix de coco symboliserait l’ego humain, et la chair, la partie tendre et douce symboliserait la nature divine de l’être humain, son atman, son soi-intérieur. La partie dure représente la rigidité de l’ego humain qui dans son essence constitue une barrière avec le monde et l’univers, et qui, une fois brisée, laisse découvrir la nature profonde de l’être humain ».

coco1

Pour lire la fiche complète :   Défilé du dieu Ganesh ou Ganesh Chaturthi  (Inventaire Français du Patrimoine Culturel Immatériel).

Images:  Simone Tortoriello, île du Monde (vidéo) ; Daniel Ortiz, île du Monde (photo)

No Comment

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *