Associations culturellesCatalogneDecouvrirLa RevuePratiques sociales

Les Castellers de Paris

Les Castellers de Paris sont une « colla de castellers » formée au mois de juillet 2015 par des passionnés. L’équipe a été créée officiellement le 10 octobre 2015 et ses membres sont aussi rattachés à l’association Casal de Catalunya de Paris. L’association est parrainée par les Castellers de Lleida et les Castellers de Poble Sec (quartier de Barcelone).

Ils ont élu le bleu ciel comme la couleur de leur chemise, le logo est une création d’un appartenant à la colla, qui a pu assembler la tour Eiffel avec l’enxeneta qui est le dernier étage de chaque tour. Leur surnom est les Geperuts (une référence de « Notre-Dame de Paris » de Victor Hugo).

Les castells (château en catalan) sont partie intégrante de la culture catalane. Ils sont « des constructions humaines constituées de gens se grimpant l’un sur l’autre dans le but d’ériger une tour en suivant des règles architecturales précises ». Ils représentent aussi une activité sociale à laquelle tout le monde peut participer et qui réunit toute la communauté à l’occasion des festivités ou des concours.

L’origine des castells remonte au siècle XVIII dans la région de Tarragone, dans le nord-est de l’Espagne. Après une période de « crise », à partir des années 1920 ils ont connu une récupération. Les castells ont à fur et à mesure trouvé une place importante dans la culture et dans l’identité catalane. Apres la période franquiste, ils ont joui d’une croissance à tout niveau.

Son aire géographique s’est élargie à toute la Catalogne et à d’autres régions où l’on parle Catalan. Il existe aujourd’hui des groupes de castellers aussi dans la région française des Pyrénées Orientales. Le Castellers de Paris, issus d’un contexte diasporique, témoignent le désir des catalans de préserver cette pratique traditionnelle. En 2010 les castells ont été inscrits dans la Liste Représentative du Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’UNESCO.

La colla (le groupe de castellers) s’entraide pendant l’exécution d’un castell et peut compter aussi sur l’aide du public. La pinya représente la base qui soutient tout le castell. En catalan existe le dicton « fer pinya », qui veut dire travailler en groupe. Le pilier central prend le nom de tronc, la structure verticale d’un castell qui peut atteindre 6, 7, 8, 9 et même 10 étages. Le pom de dalt couronne le castell. Il est fait de trois étages : les dosos, la aixecador et l’enxaneta, tous constitués par des enfants.

Les castells sont composés généralement d’un, deux , trois, quatre ou cinq personnes par étage. Certaines constructions peuvent inclure le folre, une deuxième pinya construite sur la pinya principale, et pour les construction plus complexes on y rajoute même une troisième pinya, les manilles. Il y a aussi des constructions moins courantes, comme les castells dressés depuis le sol (aixecat per soda ou «pilier soulevé par le dessous»), qui sont élevés à l’envers, c’est à dire en commençant par la partie supérieure. Il y a aussi des «piliers qui marchent» (pilar caminat): piliers dont la «pinya» et la base, une fois ceux-ci bâtis, commencent à marcher en avant.

Les castellers s’habillent tous avec une même uniforme, qui se compose d’une chemise et un pantalon d’une couleur établie, une ceinture (faixa) et un mouchoir (mocador). Ces éléments aident la montée des castellers vers le summum de la tour, grâce naturellement aussi à l’apport des corps, des mains et à leur bon positionnement. Une tour se dit complète quand soit le phase de montage ou mieux «couronnement» (coronar) que celle de démontage, ou mieux «déchargement» (descargar) sont conclues. Le moment topique est quand l’enfant qui représente la pointe du castell, monte tout en haut en levant la main à l’air («en faisant l’aleta»).

Traditionnellement les collas n’étaient formées que par des hommes. Actuellement les collas représentent la nouvelle ouverture sociale et culturelle et elles sont ouvertes aussi aux femmes. L’inclusion des femmes a été très importante pour atteindre le très haut niveau actuel des castells. La tradition est importante, mais cela ne veut pas dire que le castells ne se sont pas adaptés aux temps nouveaux. Cela explique leur vitalité actuelle.

Les valeurs principales de cette activité sont le travail en équipe, l’effort et le dépassement de soi. La devise « castellera » est « Force, équilibre, courage et bon sens ».

L’association Castellers de Paris invite tout le monde à venir connaître cette très belle tradition. Ils s’entrainent trois fois par semaine dans différents lieux parisiens. Ils comptent déjà des dizaines de membres et plusieures participations à événements et concours. Dernièrement, ils ont pris part à un concours dans la ville de Tarragone, qui rassemblait différents groupes de Castellers créés en contexte de migration.

Si vous voulez participer, vous trouvez en bas les informations nécessaires. Ensemble plus haut !

Site web : http://www.castellersdeparis.fr/fr/

Page Facebook : https://www.facebook.com/castells.paris/

Dates et lieux des entrainements :

En ce moment ils n’ont pas d’endroit fixe pour faire les répétitions. C’est pour cela que ils essayent de communiquer chaque jour sur les réseaux sociaux, l’heure et le lieu de la répétition. Par contre ils ont des endroits de « préférence » :

– La Cité Universitaire (à la grande pelouse) pendant l’été (entre mai et septembre, plus ou moins).

– Jussieu (carrefour entre rue des Fossés Saint Bertrand et rue Jussieu).

– Dans un Théâtre (quand il fait trop froid).

Par contre les horaires de répétition ne bougent pas (sauf exceptions):

– Mercredi : 19 :30-21 :30

– Vendredi : 19 :00-21 :30

Démonstrations à venir :

Le 8-9/10 les Castellers de Paris seront à Andorre. Ils ont été invités par la colla locale (Castellers d’Andorra) pour participer à une Diada le 8/10.

No Comment

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *